Thérapie Quantique-Médium-Energéticienne 

5 avenue de l'yser, 26000 Valence
06 72 84 13 38
 

 Thérapie Quantique-Médium-Energéticienne 

 
06 72 84 13 38
 
5 avenue de l'yser, 26000 Valence

La loi du libre arbitre

Comprendre la loi du Libre Arbitre 

 

 Bonne lecture !!!!!!

Chacun d’entre nous est libre de choisir comment penser et réagir au monde qui nous entoure. Idéalement, cela devrait se traduire en chacun d’entre nous comme la liberté de faire, d’être et d’aller où nous voulons. Bien évidemment, ce n’est pas le cas pour tout le monde.  Beaucoup de ceux parmi nous qui sont chanceux d’avoir cette liberté négligent de la réclamer pleinement.

Votre liberté de choisir vous donne le pouvoir sur la direction de votre vie et son expression. C’est quelque chose qui devrait être exploré, conservé précieusement et exprimé. Et avec cette liberté vient là l’implication de devenir responsable de toutes vos actions.

Nous avons toujours le choix de la façon dont nous voulons réagir aux événements. Des recherches récentes indiquent que même si nous avons construit certains chemins neuronaux (c’est-à-dire que notre cerveau s’est habitué à penser d’une certaine façon à cause de la répétition des mêmes pensées pendant longtemps) ou si nous avons acquis certaines habitudes de pensées, certaines réactions habituelles, notre cerveau peut changer et créer de nouvelles connexions neuronales. Ces recherches ont montré que le cerveau possède l’habileté de se restructurer et de se guérir lui-même au cours de la vie, c’est le phénomène de la neuroplasticité.  Les recherches démontreraient que nous avons une habileté innée à restructurer la matière grise de notre cerveau avec notre esprit et notre action consciente

Chaque fois que vous vous dites « je ne suis pas ce type de personne, ce n’est pas pour moi… » pour vous donner des excuses afin de ne pas poursuivre ce qui vous fait vibrer, sachez que vous êtes ce que vous voulez être et cette loi vous le démontre. 

Lorsque nous changeons ce que nous pensons, disons ou faisons en réponse à un événement ou à une situation, nous modifions nos états émotionnels internes. Et comme les émotions sont des molécules qui transmettent les messages qui alimentent et créent les connexions du cerveau, quand notre manière de ressentir un événement change, cela restructure donc la matière grise de notre cerveau.

Voici 2 étapes pour vous permettre de créer de nouveaux circuits dans votre cerveau pour penser et vous sentir différent. Ces étapes peuvent être appliquées afin d’améliorer votre comportement ou votre manière de penser 

Voyez vos manières de réagir automatiquement comme des stratégies de votre cerveau qui ont été apprises.

  Le premier pas vise à réaliser que les comportements et patterns « toxiques » ne veulent pas dire que nous sommes faibles, inférieurs ou défectueux en tant qu’être humain. Dans la culture occidentale, malheureusement, la plupart des institutions comme la famille ou l’école ont tendance à être trop concentrées sur les problèmes, jugeant parfois ceux qui en ont comme étant mauvais, faibles, défectueux, etc.  

Les problèmes ne signifient pas « le » problème, car notre cerveau est conçu pour les résoudre. Nous sommes nés avec un cerveau qui non seulement adore relever des défis, mais qui ne pourrait tout simplement pas être sain et plein de vie sans eux. 

Voyez plutôt les comportements que vous voulez améliorer non pas comme des problèmes, mais pour ce qu’ils représentent : votre cerveau a appris et adapté ses stratégies, car elles « ont marché » pour vous protéger. Il y a de bonnes chances que vous ne vous en souveniez pas, car il s’agit d’un processus inconscient. Vous suivez probablement la plupart de ces schémas depuis votre enfance .Ils peuvent donc avoir l’air de faire partie de vous, alors qu’en réalité ce sont des patterns que vous avez appris et qui peuvent être désappris s’ils ne sont pas utiles.

 

Selon la loi du libre arbitre, il ne faudrait pas croire que nous sommes nos pensées, nos émotions et nos actions. Nous avons toujours le choix, une fois que nous avons réalisé cela.

Nous pouvons choisir les pensées, émotions, actions que nous voulons exprimer. Les schémas de pensée, d’émotion ou d’action automatiques qui peuvent être toxiques dans nos relations, notre vie professionnelle ou notre santé, sont souvent basés sur des incompréhensions, la plupart inconscientes, entre notre corps et notre esprit.

Ce sont ces schémas neuronaux toxiques ou limitants qui bloquent le réseau de communication de notre esprit et de notre cerveau.  

    Voyez le comportement que vous voulez améliorer comme un problème en dehors de vous et non pas lié à vous en tant que personne                         

Utilisez un mot qui résonne avec vous, qui capte votre attention. Essayez de vous rappeler une pensée non voulue, par exemple « je suis incompétent » ou encore « ça ne sert à rien, je ne sers à rien ».

Ensuite, au lieu de vous dire « je suis incompétent » ou « ça ne sert à rien, je ne sers à rien », entraînez-vous à dire : « je suis en train d’avoir une forte envie de me dévaloriser, de me décourager ou d’éviter de me faire sortir de ma zone de confort qui essaie de me faire penser que je vaux moins que ce que je vaux, alors que je sais que c’est un mensonge ». 

Le fait de changer votre attention pour vous concentrer sur l’opposé de ce que votre cerveau a été entraîné à réaliser automatiquement pour assurer votre « survie » vous demandera sûrement une certaine force de détermination. Cette réaction constituera probablement un défi.

C’est à vous de prendre les commandes de votre esprit et de vos états émotionnels, de développer la neuroplasticité de votre cerveau en choisissant consciemment vos réponses aux événements de la vie.

Vous avez la liberté de choisir ce que vous pensez et comment vous voulez réagir, c’est la loi du libre arbitre.

 

Réalisation & référencement Simplébo   |   Ce site a été proposé par la Chambre Syndicale de la Sophrologie

Connexion

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'installation et l'utilisation de cookies sur votre poste, notamment à des fins d'analyse d'audience, dans le respect de notre politique de protection de votre vie privée.